Suite aux évènements actuels concernant le COVID 19, Édition Gadoury se réserve le droit de reporter ou annuler toute commande en fonction des dispositions, obligations ou recommandations réglementaires émis par les autorités.
Nouveautés

Nouveautés

Des jetons de collection dans notre nouvelle vente sur offre

Publié en: Monnaies
Des jetons de collection dans notre nouvelle vente sur offre

En ce début 2020, une sélection de presque 200 jetons français vous est proposée pour bien commencer l’année.
Ce large choix couvre une période historique allant de 1600 à nos jours.
Ne manquez pas cette vente en ligne qui n’a lieu que jusqu'au 17 février où seulement 12% de commission (TVA inclue) seront appliqués.

  • De quel type de jetons s’agit-il ?
  • Pourquoi collectionner les jetons ?
  • Comment déterminer la date d’un jeton ?

De quel type de jetons s’agit-il ?

Dans cette vente en ligne, les jetons qui vous sont proposés sont majoritairement des jetons en argent. Vous y trouverez des jetons royaux ainsi que des modernes. En ce qui concerne les jetons des rois de France, les prix de départ vont de 20 euros pour ceux en cuivre à 100 euros et plus pour certains en argent.
Le lot numéro 3 date par exemple de 1640, en conservation TTB et très rare, il va surement faire le bonheur d’un collectionneur de jetons averti, n’hésitez pas à le découvrir. Le lot numéro 12, lui aussi très rare et magnifique, date de 1720 et est gradé PCGS AU55. D’autres jetons valent le détour et méritent que vous les consultiez si vous collectionnez les jetons royaux, en argent ou les monnaies, médailles et objets divers de certains rois de France. Notons aussi ces remarquables jetons, l’un du Conseil du Roi, de Louis XIII, datant de 1619 (lot Numéro 1) et l’autre de la Cavalerie légère de 1632.
Pour les adeptes de jetons modernes, celui de la Société des Enfants d’Apollon, sous le Premier Empire, date de 1807 et est lui aussi un rare jeton en argent, gradé PCGS AU58. Le choix est large et diversifié, ce qui permettra certainement aux collectionneurs de trouver ce qui leur manque.
Du jeton de la Chambre de Commerce de Bayonne ayant à l’avers le portrait de Charles X (lot 118), à celui du Cercle de la librairie, de l'imprimerie et de la papeterie de Paris (lot 122), en passant par celui du Conseil Des Prud'hommes de ROUEN, de 1807, représentant Louis XVIII à l’avers (lot 43), vous n’avez que l’embarras du choix.

Pourquoi collectionner les jetons ?

Collectionner des jetons est une véritable passion car "ces petits monuments métalliques qui nous transmettent la gloire de la France et de ses hommes illustres, représentent des dièges de villes ou de places fortes, des combats sur mer et sur terre, des cérémonies officielles, tout ce que la paix et la guerre, la naissance et la vie, la mort, les mariages, la politique et la religion produisent de célèbre, de vénérable, voire de sublime... Ces jetons constituent un art vraiment français, où l'on voit la netteté de la conception, la précision du dessin, la valeur sculpturale de la silhouette et du modelé, la concision et le brio de l'exécution se mêler avec bonheur à de savoureuses devise."
« L’histoire du jeton commença en Grèce où une petite plaque de métal remplaça les pierres et les coquillages, servant jusque-là à faire des calculs sans écrire et continua à Rome sous la dénomination de « calculus » (caillou). En France, ils apparaissent pour la première fois sous Louis XI (1461-1483), on l’appellera « gectoire », « gettoire », « jetton », dérivés du verbe jeter, car pour calculer on jetait ou on disposait les jetons d’un manières bien particulière. »
Les jetons sont sans aucun doute des traces de notre passé, ils retracent une longue histoire et peuvent être collectionnés en fonction des époques, des thèmes, des régions. Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter le livre « Jetons »  parut en 1991.

Comment déterminer la date d’un jeton ?

Pour déterminer la date approximative d'un jeton si elle ne s'y trouve pas gravée peut sembler difficile mais certains éléments peuvent vous y aider.
Toute médaille ou jeton frappé dans les ateliers de la Monnaie, qu'il soit en métal précieux ou en métal commun, est en effet marqué du poinçon particulier de l'Administration ou différent suivi du nom du métal. Parfois l'initiale O ou A (or ou argent) est insculpée dans le poinçon lui-même. Six poinçons, de grandeur variable, furent successivement utilisés toujours suivis, parfois en abrégé, mais seulement depuis le 22 octobre 1841, du nom du métal employé : or, argent, bronze, cuivre, etc...
Un poinçon sur la tranche peut aussi permettre de déterminer la période de frappe du jeton. Lampe antique, C et ancre entrelacés, Proue de navire, Main indicatrice, Abeille ou encore Corne d’abondance peuvent vous permettre de déterminer la période à laquelle le jeton a été frappé. (voir l'illustration ci-dessus du livre JETONS et documents numismatiques du Notariat Français M.-E. et J. LEROGUE)

Nous experts sont à votre disposition pour plus d’informations, contactez-nous.
 

{{#groups}} {{product-name}} ({{count}}) {{/groups}}
{{#groups}}
{{/groups}}
{{name}}